7/10   2/10   4/10   3/10   4/10   EUR 9

Le verdict répond aux exigences du barème de notation et reflète les jugements rendus par les jurés qui ont pris part à la dégustation.

Bouillon Racine

3 rue Racine, 75006 Paris
48.85016, 2.342004

La tartelette du Bouillon Racine

Selon Wikipedia1, le Bouillon Racine est un restaurant de Paris, fondé en 1906, situé au 3, de la rue Racine, dans le 6e arrondissement et classé monument historique en 1995.

Contexte gustatif : La tartelette au citron meringuée du Bouillon Racine, dénommée “tarte au citron Kalamansi” sur le menu, a été dégustée lors d’un déjeuner familial en amont du départ prochain en Nouvelle-Calédonie d’une des membres de l’équipe de Tu Peux Pas Zeste.

Esthétique : L’assiette est élégante. La tartelette a été déposée sur une assiette blanche, en compagnie d’un trait de coulis de mangue et d’un saupoudrage de sucre glace. En elle-même, elle présente de belles couleurs : jaune clair pour la crème de citron, brun doré pour la pâte, blanc et zestes de citron vert pour les meringues. Des petites meringues à la française, rondes et cylindriques, sont disposées afin de former un tableau sculpté abstrait.

Texture : Les meringues sont dures et cassantes en bouche, sans grand agrément. La pâte est ramollie par la crème de citron, qui est donc finalement le seul élément constitutif de l’ensemble à relever le défi texturel de Tu Peux Pas Zeste.

Goût : La pâte ramollie n’a pas grand goût. Le citron est présent, étrangement proche du citron vert bien que très acide et non amer comme c’est généralement le cas. Les meringues sont à la fois très acides, semblant contenir du jus de citron, et très sucrées, avec un goût de sucre blanc over-raffiné. Le coulis de mangue autour n’apporte rien en bouche.

Rapport Citron/Meringue : Le citron l’emporte largement de par son acidité, présente et dans les petites meringues et dans la crème de citron.

Commentaire : Le Bouillon Racine, réputé pour ses décors Art Nouveau qui créent une ambiance agréable aux repas, ne vaut malheureusement pas vraiment le détour pour les assiettes, et moins encore pour la dégustation de la tarte au citron.

Note finale : 4/10.

  1. Il s’agit d’une première pour Tu Peux Pas Zeste : le restaurant dans lequel a été dégustée cette tartelette est le premier à posséder sa propre page sur l’encyclopédie en ligne Wikipedia []

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.